Livre au programme en littérature contemporaine de langue française DILTEC en master 1, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, 2014/2015.

Livre sélectionné par le rectorat de Bordeaux au programme « à la découverte des écritures contemporaines pour le théâtre », pour les lycées 2013-2015 et pour les collèges 2015-2016.

Didier Delahais
Faut Voir
Collection Clotho
Théâtre

ISBN: 979-1091998-06-2
13 x 18 cm, 70 pages
Paru le 05/09/2013

Prix: 12 €







« faut pas dire ça ça se dit pas faut pas le dire c’est person-nel si tu commences à parler de ça après tu sais pas où tu risques de faut faire gaffe à ça faut taire parce qu’après l’autre y va savoir et là tu fais comment après trop tard t’as dit tu voudrais pas mais tu peux plus alors faut pas ça doit rester dedans faut pas qu’ça sorte pas comme ça pas maintenant »

Sous forme de courts monologues, un type parle mais de quoi il parle ? Contrairement à ce qu’on peut penser au début on finit par entendre quelque chose qui nous fait dire qu’on n’est pas les seuls. C’est une parole directe qui embarque, de ces figures de tous les jours qui tiennent à leurs mots pour ne pas tomber, en gardant au fond, c’est pas plus mal, ce désir maintenu de savoir si l’autre aussi.

Préface de Jean-Pierre Ryngaert

chronique de Frédéric Aranzueque-Arrieta
pour son blog littéraire, 10 décembre 2013


chronique de Jean Palomba pour Terre à ciel, mars 2014

Note de Serge Martin
pour son blog Voix et relation, 21 décembre 2014




Lecteur, comédien, auteur, Didier Delahais (1960) expérimente plusieurs formes de théâtre : la rue, l’adaptation de la littérature à la scène, la performance. Des rencontres ont initié et influencé son travail, en particulier : André Riot-Sarcey (Lecoq) pour l’exigence du travail du clown et Jean-Pierre Ryngaert par son approche du théâtre contemporain en prise directe avec le réel. Son écriture met en lumière ce que la parole ordinaire contient comme enjeux d’existence, la voix de l’un tentant de rejoindre l’autre, interrogeant dans cette situation la relation entre identité et langage.