livre publié avec le soutien du

Frédéric Aranzueque-Arrieta
Arrabal une œuvre-vie panique
Collection Atropos

Essai panique


ISSN : 2550-9853
ISBN : 979-10-91998-40-6
14 x 20 cm, 512 pages
paru le 14/03/2019
Prix : 25 €






La vie et les créations arrabaliennes sont indissociables ; on peut par conséquent parler d’œuvre-vie pour évoquer la complémentarité panique qu’il existe entre la production artistique et le parcours existentiel du dramaturge, cinéaste, poète et romancier Fernando Arrabal. Son histoire est à l’origine de son œuvre, elle est son essence, elle est son reflet le plus intime. Frédéric Aranzueque-Arrieta a donc imaginé un texte qui va au-delà de la réalité factuelle ou historique afin de déterrer la vérité artistique arrabalienne qui s’inscrit dans la pluralité, le paradoxe et la confusion.

Parce qu’aujourd’hui Fernando Arrabal est un personnage (au sens théâtral du terme) à part entière et parce que sa vie et son œuvre se confondent en une œuvre-vie singulière et unique, l’auteur a voulu dans le présent essai en effacer les frontières pour les présenter comme un Tout, comme une entité indissociable panique, arrabalienne, en suivant le slogan ultime qui définit le Panique :

« La Vie est la Mémoire, l’Homme est le Hasard. »


«  Arrabal : une oeuvre-vie panique »,
(Frédéric A.A.)., par Fernando Arrabal
pour La règle du jeu, 18 mars 2019



Arrabal, una obra-vida pánica

La vida y las creaciones arrabalianas no pueden disociarse ; por lo tanto, se puede hablar de obra-vida para evocar la complementariedad pánica que existe entre la producción artística y la trayectoria existencial del dramaturgo, director de cine, poeta y novelista Fernando Arrabal. Su historia es el origen de su obra, es su esencia, es su reflejo más íntimo. Federico Aranzueque-Arrieta ha imaginado un texto que va más allá de la realidad factual o histórica con el fin de desterrar la verdad artística arrabaliana que sólo sigue las reglas de la pluralidad, la paradoja y la confusión.

Fernando Arrabal es un personaje (en sentido teatral) ; su vida y su obra se confunden en una obra-vida pánica única y excepcional. En este ensayo el autor ha querido borrar las fronteras que existen entre su obra y su vida para presentarlas como un Todo, como una entidad indisociable, pánica, arrabaliana, inspirándose del eslogan que define la estética Pánica :

« La Vida es la Memoria, el Hombre es el Azar. »





Hispaniste de formation, Frédéric Aranzueque-Arrieta est un auteur et essayiste franco-espagnol né en 1975. Ses recherches portent sur l’œuvre dramaturgique de Fernando Arrabal, La perversion et le sacré, et sur le mouvement Panique dont il se réclame, Panique, Arrabal, Jodorowsky, Topor, (éditions L’Harmattan, 2006 et 2008). En 2012, il participe au documentaire VidArrabal de Xavier Pasturel-Barron. Il a publié aux éditions Moires deux romans paniques, Paul & Tristan (2015) et Camille (2018).

Hispanista de formación, Federico Aranzueque-Arrieta es un autor y ensayista franco-español que nació en 1975. Sus ensayos se interesan por la obra dramatúrgica de Fernando Arrabal,
La perversion et le sacré, y por el movimiento Pánico, Panique, Arrabal, Jodorowsky, Topor, (éditions L’Harmattan, 2006 et 2008). En 2012, participó en el documental VidArrabal de Xavier Pasturel-Barron. Sus dos últimas novelas pánicas, Paul & Tristan (2015) y Camille (2018) fueron publicadas por Les éditions Moires.